Vous avez entendu parler de l’intelligence émotionnelle, mais vous ne savez pas vraiment quoi en penser, ni pourquoi elle serait devenue si importante ? Voici 5 raisons pour lesquelles chacun.e à intérêt à suivre une formation en intelligence émotionnelle.

1. C’est une compétence essentielles parmi les soft skills essentielles

2. Elle serait 2 fois plus importante que le QI

3. Elle permet d’exploiter pleinement son potentiel

4. C’est une compétence clé du Manager

5. C’est un levier de performance collective 

1. C’est une compétence essentielle parmi les soft skills essentielles

L’intelligence émotionnelle arrive souvent en tête des 10 ou 15 soft skills qu’il faut maîtriser aujourd’hui. Cette popularité n’est en rien un effet de mode ou un hasard : elle constitue, avec la connaissance de soi, l’esprit critique, l’adaptation / agilité, l’intelligence relationnelle, un socle essentiel pour développer d’autres soft skills source de performance et de bien-être au travail (résolution de problèmes complexes, prise de parole en public, empathie, etc). Elle permet d’associer à l’intelligence cognitive (QI) une autre intelligence, celle d’utiliser nos émotions à notre avantage et non de les subir, et par extension d’avoir des relations beaucoup plus fluides et satisfaisantes. Développer son intelligence émotionnelle, c’est saisir l’opportunité offerte à tous de vivre à la fois plus sereinement et plus efficacement, tout en contribuant à booster la performance collective.

2. L’intelligence émotionnelle serait 2 fois plus importante que le QI 

C’est ce qu’affirme Daniel Goleman, l’auteur du best-seller « Emotionnal intelligence », dans la vidéo ci-dessous. Pas évident à accepter pour nous autres français qui sommes convaincus, depuis Descartes et son célèbre « cogito ergo sum », que nous sommes cartésiens, rationnels, voire plus intelligents que tout le monde … Mais que vous arrive-t-il si vous vous retrouvez seulement une heure en compagnie de gens maussades, taiseux et fuyant tout contact avec vous ? Vous n’aurez plus qu’une envie, qu’une pensée : être ailleurs, pour chasser la morosité voire la mauvaise humeur qui vous gagne. Vous aurez en fait été contaminés par leurs émotions négatives, du fait de ce que les neuroscientifiques appellent les neurones miroirs. Ces mêmes scientifiques vous diraient que oui, vous êtes cartésien, mais que vous êtes aussi émotionnel : vous pouvez décider de réfléchir, mais pas de ressentir une émotion.

3. L’intelligence émotionnelle permet d’exploiter pleinement son potentiel

Daniel Goleman fonde son affirmation sur des dizaines d’études réalisées par de prestigieuses universités nord-américaines, montrant que les meilleurs salariés ont tous un niveau d’intelligence émotionnelle élevé. Et pour cause : si l’intelligence humaine est dépassée par l’intelligence artificielle, nos émotions, par contre, magnifient notre humanité quand on sait les utiliser. Nos émotions sont à la base des informations destinées à nous aider à survivre et à mieux vivre. Par exemple, une agression imminente déclenchera une peur qui vous poussera soit à vous battre, soit à fuir, soit à vous cacher. C’est un réflexe primaire de chasseur-cueilleur que nous avons tous, mais qui n’est pas forcément adapté à notre vie moderne puisqu’il n’utilise pas la partie la plus récente de notre cerveau (le cortex pré-frontal) qui nous sert à réfléchir. C’est tout le problème des émotions : quand nous sommes pris par une émotion forte, nous ne réfléchissons pas car ce ne sont pas les mêmes zones du cerveau qui sont activées. L’enjeu est donc d’apprendre à analyser nos émotions.  

4. L’intelligence émotionnelle est une compétence clé du Manager

Une émotion non analysée, non comprise, entraînera une réaction essentiellement émotionnelle, ayant éventuellement l’apparence de la raison, mais en fait assez mécanique dans sa manifestation. Notre perception / interprétation de la réalité sera incomplète, et le risque de répondre à côté du sujet, élevé. Apprendre à reconnaître nos émotions, à comprendre pourquoi elles surviennent, à quels besoins éventuellement non satisfaits elles correspondent, est une source formidable de connaissance de soi et de montée en puissance. Cette compétence permet d’agir de façon réellement rationnelle en se fondant sur une analyse de la situation objective et responsable. Prenons un exemple : que fait un manager de ses journées ? Il parle, écoute, interagit, communique, réfléchit, négocie, prend des décisions. S’il ne maîtrise pas ses émotions, s’il ne comprend pas les émotions des autres, ça ne sera jamais un top manager. Souvenez-vous du pire manager que vous ayez eu. Etait-il émotionnellement intelligent ?

5. L’intelligence émotionnelle favorise la performance collective

Ce qui est valable pour nous l’est pour les autres. Nous éprouvons tous chaque jour, et même chaque heure qui passe, des émotions plus ou moins fortes, suivant ce que l’on vit et suivant son degré personnel de sensibilité émotionnelle. Développer notre intelligence émotionnelle consiste à apprendre à identifier nos émotions, à les utiliser à bon escient et non à les subir, à dissocier l’émotionnel du factuel, à être complètement soi-même avec les autres. Identifier et analyser les réactions émotionnelles des autres permet de comprendre leurs besoins, d’adapter sa communication, de réduire les sources de malentendus et de conflits. L’intelligence émotionnelle est un atout majeur pour développer la sécurité psychologique, la clairvoyance, la coopération et donc la performance collective.

***

Pour aller plus loin

 

Comment développer son intelligence émotionnelle ? Chez Ijustvalue, nous avons conçu des programmes de formations intégrant les apports récents des neurosciences aux meilleures pratiques en management. Cette approche nous permet de transmettre notre connaissance du fonctionnement cérébral pour que chacun.e puisse développer les soft skills incontournables en 2020. Ces formations certifiées Datadock sont unanimement appréciées car elles sont immédiatement efficaces et rentables.

Nos références 

références conférences laurent barthélemy

Témoignages clients

L'approche fut très intéressante, et cela a très certainement contribué à une bonne ambiance dans notre société après votre passage. je vais essayer de maintenir le concept de "bienveillance" dans toutes les situations. Merci beaucoup.