Credit photo : université de Montréal

 

Bientôt 2 ans de pandémie …

2 ans qui auront eu un impact indéniable sur notre santé mentale. Restrictions, obligation de s’adapter, de trouver de nouvelles façons de travailler, impact sur la vie personnelle, le covid et ses mutations successives n’ont pas ménagé nos habitudes et notre bien-être mental, comme en témoigne cette étude publiée par Le Point.

Nous avions travaillé sur ce sujet avec IKEA dès le printemps 2021. IKEA avait pris la mesure du risque lié à un contexte nouveau, volatile, sur lequel nous n’avons pas beaucoup de prises. Nous avions alors identifié le potentiel cercle vicieux pouvant se mettre en place dans les organisations : une augmentation mécanique de l’absentéisme entraînant une surcharge de travail et donc l’augmentation de risque psycho-social.

Mais cet aspect « opérationnel » des choses n’était qu’un élément parmi tous ceux pouvant contribuer à diminuer la santé mentale de la population, par exemple :

  • Le contexte géoplitique. Depuis quelques années, pas un jour ne passe sans qu’on parle de guerre commerciale voire de guerre froide entre les US et la Chine. A quand la troisième guerre mondiale ?
  • Le contexte économique. Certes la reprise est forte en 2021. Mais le « quoi qu’il en coûte » à fait exploser notre dette. Qui payera la facture ?
  • Le contexte environnemental. La COP 26 a montré une fois de plus que la probabilité de survenance des pires prévisions progresse. Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ?

On pourrait bien sûr multiplier les exemples de ce type de surexposition à des informations anxiogènes. Nous sommes sans cesse bombardés par une surabondance d’informations (et de désinformations) via les chaines d’infos et les réseaux sociaux que nous consultons depuis nos smartphones. Bien plus que notre cerveau ne peut en faire le tri efficacement.

  • Or, notre fonctionnement cérébral nous pousse spontanément à prendre en compte ce qui est émotionnel et spectaculaire plutôt que ce qui est strictement rationnel ..
  • … ce qui conduit à un accroissement des réactions épidermiques et des solutions dites “radicales”

En résumé,

Notre contexte est globalement de plus en plus anxiogène et donc toxique. Le réchauffement climatique et le covid, notamment, ont commencé de profondément modifier nos comportements, réduits nos sources de plaisir et notre capacité à nous projeter à court et moyen terme, tout en rajoutant de l’incertitude et de l’anxiété dans nos vies. Cette évolution contrarie le fonctionnement naturel de notre moteur existentiel que Schopenhauer appelait « vouloir », Nietzsche « volonté de puissance » et que Sébastien Bohler (Docteur en neurosciences) appelle aujourd’hui « renforceurs primaires ».

Notre besoin individuel et collectif, aujourd’hui, est donc de pourvoir actionner des leviers nous évitant d’être pris dans des cercles vicieux émotionnels et cognitifs, dans lequel nos pensées et émotions négatives s’auto-alimenteraient et entraîneraient une forme de désengagement.

Heureusement, des solutions existent.

L’un de ces leviers est la connaissance de soi, de son fonctionnement cérébral : savoir comment notre cerveau fonctionne crée une perspective heureuse, celle de mieux l’utiliser pour accroître sa santé mentale et réaliser son potentiel.

Un autre levier est d’acquérir les compétences de savoir-être liées à ce fonctionnement cérébral, notamment l’intelligence émotionnelle, l’esprit critique et la créativité qui permettent de travailler et de préparer l’avenir en conjuguant clairvoyance et optimisme. Toute organisation a la possibilité d’accroître la santé mentale de ses collaborateurs !

***

 

Pour aller plus loin

 

Comment développer la performance et la santé mentale dans le même temps ? Chez Ijustvalue, nous avons conçu des programmes de formations intégrant les apports récents des neurosciences aux meilleures pratiques en management. Cette approche nous permet de transmettre notre connaissance du fonctionnement cérébral pour que chacun.e puisse développer sa sécurité psychologique tout en exploitant pleinement son potentiel. Ces formations certifiées Datadock sont unanimement appréciées car elles sont immédiatement efficaces et rentables. Nous pouvons également, si vous le souhaitez, former vos formateurs internes de façon optimiser le ROI de ces formations. Nous animons aussi des conférences sur le sujet. Enfin, nous avons développé des solutions permettant à la fois de mesurer et d’accroître la performance et le bien-être au travail.

Ce qu’en disent nos clients

L'approche fut très intéressante, et cela a très certainement contribué à une bonne ambiance dans notre société après votre passage. je vais essayer de maintenir le concept de "bienveillance" dans toutes les situations. Merci beaucoup.

Références clients

références conférences laurent barthélemy